Micro crédit et son impact économique sur les bénéficiaires

Une petite dépense peut devenir un gros problème si elle est inattendue et que vous n’avez pas d’argent pour couvrir le coût. En fait, 40% des adultes disent qu’ils ne seraient pas en mesure de couvrir les coûts ou auraient besoin de vendre quelque chose ou d’emprunter de l’argent pour couvrir des dépenses imprévues de seulement 400 euros. En effet, il n’est pas toujours possible d’économiser pour les urgences.

Comment fonctionnent un micro crédit?

Vous pourriez supposer que les prêts personnels ne sont destinés qu’à des fins importantes. Et vous pouvez certainement les utiliser pour des dépenses importantes, comme des rénovations immobilières ou encore l’achat d’un véhicule. Mais il est également possible de trouver des prêts personnels pour de petits achats.  Il n’y a pas de définition officielle de petit prêt personnel, mais le terme fait généralement référence à des sommes d’environ 5 000 euros ou moins. De nombreux prêteurs fixent des limites d’emprunt minimales, et ces sommes peuvent être supérieures à ce dont vous avez réellement besoin. Mais il est possible de trouver des prêteurs qui accordent des prêts de 1 000 euros ou moins. Les conditions du prêt, le TAEG et le paiement mensuel peuvent varier en fonction de nombreux facteurs, notamment la somme à emprunter, l’utilisation du crédit et la durée du prêt. Chaque prêteur est différent et peut avoir ses propres politiques en matière de conditions de prêt, de taux d’intérêt et de frais. Il est préférable de faire le tour et de comparer plusieurs prêteurs personnels avant de décider lequel souscrire. Quoi qu’il en soit, faire une demande de microcrédit peut être indispensable et peut beaucoup aider en cas d’urgence.

Impact économique du micro crédit

Peu d’études évaluent l’impact du microcrédit sur la vie des bénéficiaires. Les résultats obtenus grâce à une enquête à la fois quantitative et qualitative montrent une forte satisfaction des bénéficiaires vis-à-vis du microcrédit. Compte tenu de la situation socio-économique des bénéficiaires et du risque de leurs projets, le microcrédit se présente comme la seule source de financement extérieur à leur disposition pour répondre à leurs besoins. Cela indique que l’outil répond principalement au besoin d’accès au financement à ceux exclus du financement conventionnel. Au-delà de l’accès au crédit, c’est la dignité des personnes qui est rétablie: en les jugeant dignes d’obtenir un prêt et capables de le rembourser, en participant à leur employabilité, en contribuant à leur autonomie, le microcrédit permet bénéficiaires à gagner en estime de soi et en fierté. Cela les fait se sentir valorisés, soutenus et compris. Ce fort impact psychologique a cependant un faible équivalent économique. Si nous trouvons une amélioration globale de la situation professionnelle des bénéficiaires, on souligne toutefois la précarité des emplois occupés; l’insécurité professionnelle qui est à l’origine des bénéficiaires faible revenus. On constate également que les changements sont plus importants pour les bénéficiaires du prêt personnel. Cette différence entre le microcrédit personnel et le microcrédit professionnel est d’abord due aux objets financés qui, dans le cadre d’un projet personnel, sont directement utilisés pour les besoins quotidiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page